REVELATION/DISPARITION D’IBNI OUMAR : IDRISS BRAHIM MAHAMAT ITNO : “NOUS AVONS REGLE L’AFFAIRE AVEC LES ENFANTS D’IBNI”.

Pendant l’assaut sur Ndjamena, l’ancien candidat à la présidentielle est resté cloîtré chez lui, dans cette sobre maison à deux étages qui, lorsque je m’y suis rendu en 2013, était silencieuse comme un tombeau. « Je l’ai eu deux heures avant son arrestation. Il ne savait pas du tout ce qu’il se passait au dehors. Il n’avait aucune information sur le dénouement de la bataille », me raconte le journaliste tchadien Mahamat Adamou, qui travaillait à l’époque pour la BBC.
Il est aux alentours de dix-huit heures quand Ibni est prévenu par des voisins de l’arrestation d’un autre opposant pacifique, l’ancien président Lol Mahamat Choua. À sa famille qui l’adjure de fuir et de sa cacher, Ibni réplique : « Je n’ai rien à me reprocher ». Jusqu’au bout il ne dira rien d’autre, quand le commando viendra l’enlever et que les soudards le tasseront à l’arrière d’un pickup. Officiellement, Deby niera toujours avoir fait arrêter Ibni, laissant même entendre que le forfait pourrait avoir été commis par les rebelles. Pourtant, une commission d’enquête nationale, mise sur pied sous la pression internationale conclura : « Il apparait qu’Ibni Oumar Mahamat Saleh n’a pu être arrêté puis détenu que par cette même Armée Nationale Tchadienne ».
Une note de la DGSE datée du 15 février 2008 est toute aussi définitive : « Selon divers témoignages, Lol, Yorongar Ngarledji Kojy le Moiban et Ibni Oumar Mahamat Saleh [tous trois opposants pacifiques, NDLR] ont, dès leur arrestation, été amenés à la direction des renseignements généraux (DRO) pour être enfermés dans une pièce. L’accès extérieur à la fenêtre en était interdit par des hommes armés ». Le chef du commando, Adam Souleymane Touba, a été assassiné en 2017, mais un autre neveu de Deby a été ciblé par la commission d’enquête. Idriss Brahim Mahamat Itno assume aujourd’hui de hautes fonctions au sein du ministère des Finances et du Budget. Joint au téléphone, il ne nie pas sa participation au commando. Il assure « avoir réglé l’affaire avec les enfants d’Ibni » et faire l’objet d’une cabale de « gens jaloux de sa réussite ».

Tchadhanana

Lire l’intégralité de l’article en cliquant sur ce lien : https://www.lemediatv.fr/…/revelations-laffaire-ibni-un…

1205 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article