Finalement comme initialement prévu le désormais ex-ministre secrétaire général à la présidence Pahimi Kalzeubet est conduit dans les locaux des RG (renseignements généraux) au lieu de la prison d’Amsinéné où plusieurs prisonniers voulaient lui faire une haie d’honneur.

Presque 04 heures d’audition marathon et éreintant ont fini par avoir la peau de l’ex haut fonctionnaire Pahimi Kalzeubet. Les chefs d’inculpation initialement avancés étaient moindres face à ce que tous les agents de l’IGE avancent comme des preuves en flagrant délit.

Dans la réalité, c’est un enregistrement ajouté aux inculpations qui a fait tomber Pahimi Kalzeubet, et dans cet enregistrement il est constaté que l’ex MSGP aurait failli, mais ça personne n’ose le dire, même pas ses avocats que tout le monde les attendait pour un point de presse.

C’est vers 19 heures que le mandat de dépôt a été annoncé à la famille et à ses conseils sans l’avoir notifié officiellement. Puis la décision officielle tomba.

Un branle-bas de véhicules avait démarré pour la prison de Amsinéné. Ils eurent à déposer les 3 personnes inculpées avec Pahimi Kalzeubet à Amsinéné, puis la voiture est revenue avec son illustre hôte dans les locaux des RG (renseignements généraux).

Pour Mr Pahimi Kalzeubet commencera la traversée du désert politique pendant un certain temps. Ainsi est close l’affaire Pahimi Kalzeubet Deubet.

Dans les travées de ces deux jours mouvementés, qu’on demande à la Cour Suprême pourquoi une personne que Samir Adam Annour a signé son dépôt fut aussitôt soustrait de la maille pour rentrer chez lui ?

Nos sources sont certaines, la cabale est en route Bétel Miarom, Hassan Silla Bakary, Zen Bada, des hommes d’Affaires, des ministres. Tout se fera selon un chronogramme avisé par Idriss Déby.

Tchadanthropus-tribune

1449 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article