Lundi 03 février 2020 au matin, dans la salle de réunion du ministère des Affaires étrangères, une réunion hebdomadaire s’est tenue avec tous les Directeurs techniques du ministère des Affaires étrangères. Pendant 2 heures d’horloges, dès l’entame de la réunion, Chérif Mht Zène s’est montré ferme. Il affirme d’un ton sec que chacun ne fait son travail comme il se doit.

Prenant la parole, un des directeurs présents l’a fait savoir ouvertement “ qu’ils ne sont pas des enfants et à chaque fois qu’on vient les gronder comme des élèves à l’école, et il rajoute que chaque direction travaille en fonction de ses moyens. Malgré que les moyens fassent défaut, on assure la continuité. Nous n’avons pas des rames de papiers, ni des chemises, ni d’imprimantes pour imprimer les documents officiels. Pire encore, il n’y a pas de carburant pour le mettre dans nos véhicules. Excellence monsieur le ministre, que voulez-vous qu’on fasse ? Toujours est-il que vous nous dites que la conjoncture économique ne permet pas au pays de joindre les deux bouts ?

D’après la correspondance, le ministre Chérif Mht Zène était très furieux et n’a pas voulu répondre aux interrogations posées.

La rédaction avait toujours rapporté certains comportements aux Affaires étrangères, mais hélas nos lecteurs n’ont jamais compris. Et certains sont allés jusqu’à penser qu’on fait une fixation sur ce ministre.

Quand il était ambassadeur aux États-Unis et en Éthiopie, et la rédaction louait son professionnalisme, pourquoi personne ne s’est offusqué ? Un bon ambassadeur ne fait pas fatalement un bon ministre des Affaires étrangères. C’est notre avis, et chacun pourra avoir le sien. Mais de grâce qu’on arrête avec cette perfidie qui fait que dès que son parent (personnalité publique) est tancé sur des faits qui concernent le fonctionnement public des responsables politiques, chacun se calfeutre dans du tribalisme, du communautarisme entre autres.

Ce qui s’est passé lundi avec l’ensemble des directeurs techniques finira par nous donner raison. On verra qui pourra contredire ces échanges…

Aussitôt les directeurs sortis de la réunion, que chacun se dit quand et comment il sera sanctionné…  À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1701 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article