De sources concordantes, la Cellule générale Syndical du ministère des Affaires étrangères s’est réunie en assemblée générale extraordinaire hier jeudi 14 mars 2019 au sein dudit ministère. Depuis quelques moments plusieurs sujets minent les activités des fonctionnaires. Un des sujets évoqués serait l’application des cahiers de charges qui regroupent 13 points, transmis au ministre depuis 1 an. Mais jusqu’à présent rien ne pointe à l’horizon d’après nos sources. Le cabinet du ministre aurait accusé réception, mais reste muet….

Parmi les problèmes mis sur la table demeure l’aspect de rotation dans la nomination diplomatique. Les textes définissent que la rotation des fonctionnaires devrait se faire chaque 4 ans. Une fois le fonctionnaire finit son service et sa mission diplomatique à l’étranger, il devrait être rappelé, mais cela n’est pas respecté. Il y aurait des passe-droits pour certains fonctionnaires. Un autre exemple palpable de non-conformité est le dernier décret de nomination dans de certaines missions diplomatiques.

Le projecteur a été mis sur le népotisme ambiant. Le mois passé, il y a eu 60 arrêtés de nomination du personnel des chancelleries, signé par le chef de département Cherif Mht Zène, tous seraient des siens, a martelé le SG de la Cellule.

Un préavis de grève a été lancé par la cellule, accepté à l’unanimité par le syndicat. Joint par la rédaction, un membre syndical affirme que malgré cette mise au point et le constat observé, la cellule est disposée toujours au dialogue.

Tchadanthropus-tribune

1180 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article