Par Mevlüt Çavuşoğlu, ministre des Affaires étrangères de la République de Türkiye

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée de l’Afrique avec enthousiasme sur le continent et en Türkiye.

Nous nous souvenons avec appréciation de la réunion des nations africaines sous un même toit, le 25 mai 1963. Cette journée signifie un voyage ardu vers l’indépendance et la liberté, ainsi qu’une conscience commune fondée sur la solidarité et l’unité du continent. L’histoire de succès concrétisée au cours des décennies suivantes dans cet esprit, grâce aux efforts des dirigeants africains puissants et acclamés, témoigne de l’avenir brillant du continent.

Malgré les injustices historiques de l’époque coloniale, l’apathie à l’échelle mondiale vis-à-vis des catastrophes naturelles et de la famine, ainsi que les interférences extérieures inacceptables, la force des nations africaines en ce qui concerne la résistance face à ces énormes défis est exceptionnelle. Avec sa population jeune et dynamique, ses vastes ressources, sa culture et son histoire riches et profondément enracinées, le continent africain promet un énorme potentiel pour un monde meilleur, plus équitable et plus juste au 21e siècle. L’Afrique signifie de l’espoir et nous sommes partenaires dans ce voyage.

La Türkiye est dans une position privilégiée. Au cours des 20 dernières années, la Türkiye est devenue un « hub africain » dans sa région avec un nombre toujours croissant de missions diplomatiques africaines ainsi que sa diaspora africaine dynamique englobant des étudiants, des femmes/hommes d’affaires et des touristes. Nos 44 ambassades sur le continent ainsi que les 37 ambassades africaines à Ankara rendent la Journée de l’Afrique plus significative pour nous.

Les nations africaines nous considèrent comme un partenaire fiable, et un ami proche. C’est un plaisir pour nous d’accueillir des interlocuteurs africains, souvent des dirigeants africains, à Ankara chaque mois. Le président Erdoğan occupe la première place en termes de nombre de visites en Afrique.

Turkish Airlines, continue de réunir l’Afrique avec le reste du monde, et en se remettant des effets de la pandémie, dessert actuellement 44 destinations dans 35 pays africains. La présence des étudiants africains au sein des universités de toute la Türkiye continue d’augmenter, grâce à des centaines de Bourses d’études Türkiye, accordées annuellement. Jusqu’à présent, la Türkiye a accordé plus de 15 mille bourses à des étudiants africains.

En tant que partenaire stratégique de l’Union africaine (UA), nous avons organisé conjointement trois sommets sur le partenariat Türkiye-Afrique, en 2008, 2014 et 2021. Le troisième sommet du partenariat s’est tenu sous le thème « Partenariat renforcé pour le développement commun et la prospérité », du 16 au 18 décembre 2021, à Istanbul, avec la participation de 38 pays africains. Nous mettons maintenant en œuvre avec enthousiasme les décisions approuvées lors du Sommet en étroite coopération avec tous nos amis africains, afin de porter nos relations avec le continent à un niveau entièrement nouveau et élevé. Nous visons maintenant à bénéficier mutuellement de notre collaboration accrue avec l’UA et les organisations régionales africaines, dans d’autres plateformes internationales telles que l’ONU et l’OCI.

En outre, en accueillant la Banque de technologie des Nations unies, Türkiye est fière d’être un partenaire de développement important pour les pays les moins avancés (PMA) concernant la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies. Les pays africains ont beaucoup à bénéficier des services de la Banque en ce qui concerne la mise en place et la consolidation de leurs technologies et leur capacité d’innovation.

Notre vision commune sur les problèmes mondiaux joue également un rôle important dans l’avancement des relations entre la Türkiye et l’Afrique. Dans ce cadre, la Türkiye partage les mêmes attentes fondamentales pour l’ordre mondial, défendues depuis longtemps par les pays africains concernant un multilatéralisme efficace et une réforme structurelle de l’ONU. À cet égard, les injustices historiques envers le continent doivent être abordées, y compris en renforçant la représentation des pays africains au sein du Conseil de sécurité des Nations unies.

C’est une responsabilité collective d’œuvrer pour le maintien d’une Afrique pacifique, stable et sûre. À cette fin, en tant que pays qui a souffert depuis longtemps du terrorisme, nous sommes engagés à renforcer notre coopération avec l’UA pour combattre et éliminer toutes les formes et manifestations de terrorisme, d’extrémisme violent et de radicalisation, comme annoncé dans la Déclaration conjointe du Troisième Sommet.

Notre coopération économique avec les nations africaines ne cesse de croître. Á la fin de 2021, notre volume commercial a atteint 34,5 milliards de dollars, multiplié environ par sept au cours des deux dernières décennies. Le protocole d’entente sur la coopération que nous avons signé avec le secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) augmentera davantage ce volume. Notre but, cependant, va au-delà du commerce. La Türkiye, a soutenu et soutiendra ses amis africains dans leur quête d’un développement et d’une prospérité inclusifs, équitables et durables, basés sur un partenariat égal et le respect mutuel. Par conséquent, nous soulignons notre principe « gagnant-gagnant » à chaque occasion.

Nous saluons les politiques et programmes robustes et innovants mis en place par l’Union africaine pour accélérer le développement du continent. L’Agenda 2063 est le programme fleuron qui peut libérer le potentiel du continent et apporter de l’espoir et de la prospérité à tous, que nous soutenons de tout cœur. Notre gouvernement et les agences officielles ont déployé des efforts conformément à l’Agenda 2063. L’Agence turque de coopération et de coordination (TIKA), par l’intermédiaire de ses 22 représentants à travers le continent, la Direction turque de gestion des catastrophes naturelles et des situations d’urgence (AFAD), ainsi que le Croissant-Rouge turc ont mis en œuvre des projets de développement durables et de l’aide en nature d’une valeur de plusieurs millions de dollars en Afrique sub-saharienne. Les Centres culturels turcs Yunus Emre sont implantés dans 7 pays africains et la Fondation Maarif continue de fournir des services éducatifs dans 25 pays africains avec 191 institutions.

Même au cours des périodes les plus tumultueuses, la Türkiye a été en solidarité avec le continent. Nous avons soutenu nos amis africains durant la pandémie, notamment par des dons de vaccins.

Grâce à nos relations humaines, culturelles et historiques, datant de plusieurs siècles, nous continuerons d’agir de concert et en solidarité avec les pays africains en tant que partenaires solides.

Bonne fête de l’Afrique à tous!

139 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire