Réunis en session ordinaire ce lundi 25 juillet 2022 à Kinshasa, les chefs d’Etats de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) ont eu à toucher quelques sujets relatifs aux situations sécuritaires à l’Est de la République démocratique du Congo et en République centrafricaine et aussi sur le processus de la transition militaire au Tchad.

Sur la transition militaire du Tchad, la conférence estime « qu’en dépit des défis multiples, le processus de transition dans cet État membre se poursuit sereinement ». Les chefs d’Etats de la Ceeac saluent « les étapes importantes qui ont été franchies, notamment les préparatifs du dialogue national inclusif prévu pour le 20 août 2022 ».

S’agissant de la situation politique et sécuritaire de la région, notamment à l’Est de la République Démocratique du Congo, « la Conférence a appelé à la solidarité communautaire et suivant le principe de la complémentarité, elle a instruit la Commission d’adhérer à la feuille de route de Luanda relative à la cessation des hostilités par le groupe rebelle M23 et son retrait immédiat des positions actuellement occupées, conformément au communiqué final du mini-sommet de Nairobi ».

La conférence des chef d’Etats de la Ceeac s’engage à « poursuivre son plaidoyer au conseil de sécurité des Nations unies pour la levée de l’embargo sur les armes injustement imposé à la Rca ».

Tchadanthropus-tribune avec le Pays.com & Nadjita Namlengar

1574 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire