Le sommet de l’Union africaine à Malabo fait le bonheur des compagnies d’aviation d’affaires

En marge du sommet de l’Union africaine (UA) qui s’est tenu à Malabo, fin mai, une poignée de compagnies d’aviation d’affaires se sont partagé le très lucratif business des voyages présidentiels.

Malgré la participation de seulement une quinzaine de chefs d’État, le dernier sommet de l’Union africaine (UA) à Malabo (du 25 au 28 mai), qui était consacré au terrorisme et aux changements inconstitutionnels de gouvernements, n’a pas dépareillé par le nombre de jets se posant sur tarmac du principal aéroport de la Guinée équatoriale. Certaines compagnies d’affaires en ont profité, à l’image de BestFly Angola, propriété du discret couple Nuno Pereira et Alcinda Pereira. L’un de ses deux Bombardier Global Express (P4-BFW, immatriculé à Aruba, une île des Caraïbes réputée pour ses avantages fiscaux), a été affrété par la présidence centrafricaine pour acheminer la délégation conduite par Faustin-Archange Touadéra, qui a rejoint récemment la liste de ses clients présidentiels (AI du 26/01/22).

Brazzaville fidèle à son fournisseur historique

En quelques années, le couple Pereira est parvenu à se frayer un chemin dans le milieu très convoité des VVIP africain. Ils ont profité pour cela de leur expérience d’anciens pilotes de ligne et de représentants commerciaux auprès de NetJets – la compagnie propriété du milliardaire américain Warren Buffet. Leur deuxième Bombardier Global Express a été sollicité pour transporter le président de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo. Celui-ci est arrivé à Malabo, le 26 mai, avant de repartir le 29 pour Dakar, où il a pris part aux côtés du président comorien Azali Assoumani et de son hôte Macky Sall à l’accueil du navire-hôpital Global-Mercy.

A Brazzaville, la présidence est restée fidèle à son fournisseur historique, Dassault Falcon Service (filiale de Dassault Aviation), qui a mis à disposition son Falcon 8X (FOJMJ), venu de Genève pour transporter le président Denis Sassou Nguesso vers Malabo. Dans la foulée, l’appareil a été affrété par le Comorien Azali Assoumani pour son bref détour au Sénégal. Le reste de la délégation congolaise est montée à bord d’un Hawker 800 (H25B), appartenant à la compagnie d’affaires IBEX Air Charter, détenue par le Libanais Ahmad el-Hage, et par ailleurs PDG du transporteur régulier Trans Air Congo (TAC), basé à Pointe-Noire.

Solidarité entre « pays amis »

De leur côté, les compagnies VistaJet et OmniBlu Aviation – cette dernière travaille essentiellement dans le transport pour des sociétés pétrolières au Nigeria – ont toutes deux mis à disposition un Challenger 60 pour le transport de personnalités ayant pris part aux travaux de Malabo.

Quant aux autres délégations présentes à Malabo, celles-ci ont eu recours aux différentes flottes présidentielles. C’est le cas du Sud-Africain Cyril Ramaphosa, du Nigérian Muhammadu Buhari et du Tchadien Mahamat Idriss Déby, dit « Kaka » tous trois venus à bord de leurs Boeing Business Jet (BBJ). Mohamed el-Menfi, à la tête du Conseil présidentiel en Libye, a utilisé pour sa part un Airbus A340-200, un appareil de 25 ans anciennement exploité par la compagnie nationale Afriqiyah et remis en service en juin 2021 après avoir été cloué au sol pendant huit ans. Enfin, le président angolais João Lourenço s’est déplacé à Malabo grâce au Bombardier BD-700 de la flotte présidentielle.

La solidarité entre pays « amis » était aussi au rendez-vous de la gestion des déplacements des chefs d’Etat. Ainsi la Guinée équatoriale a mis à disposition son BBJ présidentiel (3C-EGE) pour le transport du président gambien Adama Barrow. L’un des Boeing 737-800 de la compagnie nationale CEIBA a également été affrété pour le transport du président burundais Evariste Ndayishimiye. L’Algérie, représentée à Malabo par son ministre des affaires étrangères Ramtane Lamamra, a positionné l’un des Gulfstream IV de la flotte présidentielle au profit de Brahim Ghali, président de la République arabe sahraouie démocratique, secrétaire général du Front Polisario.

Tchadanthropus-tribune avec Africa intelligence

209 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire