Le remplaçant du Guinéen François Louncény Fall, qui a quitté en juin la tête du bureau de l’ONU à Libreville après six années de mandat, devrait à nouveau être issu d’Afrique de l’Ouest.

Le secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, s’apprête à proposer, dans les prochaines semaines, le nom du Nigérien Abdou Abbary afin de devenir son représentant spécial en Afrique centrale.

Cet ancien ambassadeur du Niger en Belgique est rodé aux arcanes onusiens : depuis deux ans, il est le représentant permanent de Niamey à l’ONU, à New York. De 2020 à 2021, il a notamment supervisé les deux ans de présence du Niger en tant que membre non permanent du conseil de sécurité (AI du 11/05/20).

Abdou Abbary retrouve une région qu’il connaît bien, puisqu’il a été, entre 2016 et 2020, représentant permanent de l’Union africaine (UA) à Kinshasa, lors de la sensible préparation des élections de l’après-Kabila.

Tchadanthropus-tribune avec Africa Intelligence

1667 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire