L’arrêté confidentiel et conditionnel pris contre Nathalie Yamb le 12 janvier 2022, a été communiqué à l’intéressée par lettre recommandée, selon RFI, le 14 octobre 2022.

Nathalie Yamb, est une femme politique, activiste et militante suisso-camerounaise. Installée en Côte d’Ivoire depuis 2007, elle est expulsée du pays pour la Suisse en décembre 2019. En France, elle est persona non grata depuis janvier 2022.

On reproche à Nathalie Yamb d’être « très active sur les réseaux sociaux, d’encourager le recours à la violence à l’encontre des symboles de la présence française en Afrique ».

« Nous voulons nous assurer qu’elle est bien informée qu’elle est sous le coup de cette mesure pour incitation à la haine et à la violence », explique une source proche du dossier, toujours selon RFI.

Source : RFI

725 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire