Un Coup d’État, une allusion à peine voilée envers le Tchad, que l’attitude de Paris tolère, mais condamne ailleurs.
Le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop a accordé depuis Bruxelles un entretien exclusif à France 24 et RFI. Il a réagi aux propos de son homologue français Jean-Yves Le Drian qui a qualifié la junte au pouvoir « d’illégitime » : pour lui, ces propos sont « plein de mépris et inacceptables ». Paris se prête, selon Abdoulaye Diop, à un « deux poids, deux mesures » en Afrique, applaudissant ou condamnant les coups d’État en fonction des intérêts français.
Écoutez, analysez

 

1487 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire