Le premier ministre de Sao Tome et Principe, Patrice Trovoada, s’est rendu le 18 juillet à N’Djamena pour rencontrer le président Mahamat Idriss Déby.
Les discussions ont largement porté sur le rapport de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et des Nations unies sur le coup d’Etat manqué du 24 novembre 2022 à Sao Tome et Principe. Remis au président santoméen Carlos Vila Nova en mai, ce rapport est, en coulisse, contesté par Patrice Trovoada et ses équipes, qui l’accusent de manquer d’impartialité. La Commission de la CEEAC attend toujours les commentaires des autorités de Sao Tome pour publier la version définitive.
Le dossier est notamment un sujet de tensions avec le président de la Commission, l’Angolais Gilberto da Piedade Verissimo. Lors de leur entretien, les deux hommes se sont aussi penchés sur la situation au Soudan. Depuis le début du conflit en avril, 150 000 réfugiés soudanais ont franchi la frontière tchadienne. N’Djamena accueillera dans les mois prochains un sommet des Etats voisins du Soudan.

Africa Intelligence

1251 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire