Dans le cadre de la célébration de la fête nationale de l’Allemagne ce 06 octobre, l’ambassade dudit pays au Tchad a organisé une cérémonie de réjouissances au sein de l’ambassade.

 

Cette célébration de la journée de l’Allemagne a réuni les Allemands résidant au Tchad. Sa célébration se justifie par “la fidélité à la devise: unité, droit et liberté qui était le signe de la paisible révolution allemande de 1989”, a évoqué l’ambassadeur, Günter Overfeld.

A cette occasion, l’ambassadeur allemand s’est exprimé sur la situation qui prévaut au Soudan depuis le 15 avril dernier. Pour lui, ce conflit, outre les souffrances qu’il inflige au peuple soudanais, est une menace pour la paix et l’équilibre de toute la région à commencer par le Tchad. “L’impact du conflit se fait déjà sentir pour le pays qui depuis avril a accueilli plus de 400.000 réfugiés sur son territoire”, dit-il.

De même, Günter Overfeld a tenu à saluer l’engagement de ses collègues des Nations unies, des organisations et des ONG internationales qui travaillent d’arrache-pied le long de la frontière soudanaise.

Dans le cadre des initiatives diplomatiques, il estime que les relations entre son pays et le Tchad sont de longue date. “Nous avons accompagné le pays à travers une coopération approfondie et marquée d’un respect mutuel. La période difficile qu’ont connu les relations entre le Tchad et l’Allemagne au début de cette année était donc extraordinaire et j’avoue qu’on va encore demander des efforts pour surmonter toutes les répercussions “, a-t-il relevé.

Il rappelle une fois de plus, l’engagement de son pays à pouvoir aider le Tchad dans son développement. ” Notre détermination d’accompagner le peuple tchadien sur le chemin de son développement reste ferme à travers de nombreux projets, des initiatives spéciales pour les réfugiés et les populations hôtes et des projets régionaux dans lesquels nous sommes engagés avec actuellement un montant d’environ 230 millions d’euros“, relate-t-il.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

771 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire