C’est parti encore pour un tour. « Le chef est en partie fatigué, il est émoussé par les problèmes du pays, donc il s’est accordé quelques jours de répit dans son village »

En vérité Idriss Déby semble dépassé par les événements que lui-même avait créés par sa gouvernance latente, son permis de permettre d’installer le chaos, et les prébendes de son clan.

La retraite d’Amdjaress est sérieuse d’autant qu’il est allé avec une bonne partie de ses enfants majeurs et son inamovible conseillère d’épouse, cette icône de destruction massive de cadres et d’organisation mafieuse.

Selon nos sources, à Amdjaress, Idriss Déby veut consulter en vase clos, mieux regarder les conflits et les problèmes au Dar Ouaddaï, le Dar Sila et le Tibesti dans son ensemble. Mais quoi qu’il advienne que faut-il attendre de cette retraite à partir du moment que c’est les mêmes conseillers toxiques sont toujours présents, et que Déby lui-même écarte ceux qui le conseille dans le bon sens, y compris un de ses propres enfants.

De retour de la bourgade que vous connaissez, Déby devrait procéder à un réajustement de gouvernement, si ce n’est un changement de certains hommes afin d’attaquer les législatifs. Certains gardes-chiourmes du régime seront assemblés pour porter l’estocade à l’opposition. Stratégie de discrédit, sabotage et attaque simulée. L’opposition n’a qu’à bien se tenir.

Notre rôle est d’informer n’est-ce pas ? À moins de nous contredire par des non-événements pour nous faire passer pour des donateurs de Fakes News, assez souvent on fait mouche. L’avenir nous dira.

Tchadanthropus-tribune

3506 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article