03/04/2017 : #TCHAD #ANS (Agence nationale de sécurité – Police politique) : De sources confidentielles, Djiddi Saleh Kedellah l’ancien grand flic du Tchad et ex-DG de l’ANS (police politique), serait dans des beaux draps. Esmat, l’actuel DG de la même structure de torture et de la répression aurait fini un rapport qui accable le sieur Djiddi Saleh Kedellah de plusieurs faits de détournements. Lors des passations de services, plusieurs fautes auraient été relevées dont la disparition de 33 véhicules sur une commande de 50 véhicules et un trou de caisse de plus d’un milliard et demi. Le rapport déposé à l’appréciation d’Idriss Déby devrait faire réagir en ce temps de crise. La même source informe la rédaction que l’actuel DG de l’ANS (Esmat) ne voulait pas prendre service ayant constaté ces malversations. Idriss Déby en personne lui aurait conseillé de prendre service et de faire une enquête pour rétablir les faits. Les faits seraient accablants. Dans le même rapport, il est rapporté que le sieur Djiddi avait recruté des journalistes pour combattre leurs collègues. Madjasra Nako (correspondant de RFI) et un autre qui était pressenti pour occuper un point central au sein de l’ONRTV ont été combattu. La liste des journalistes recrutés par l’ANS figure dans le rapport soumis à l’appréciation d’Idriss Déby. N’Djamena court de rumeurs fort relevées sur ce sujet. Si Djiddi n’est pas mis aux arrêts avec ce rapport, le contraire ne saurait surprendre les Tchadiens, tant ceux indexés pour détournement de fonds public sont souvent libres… À suivre.

2770 Vues

  • Bonjour,

    Alerté par un ami, je viens de lire votre article qui me cite comme ayant été recruté par l’Ans pour combattre mes confrères.
    En attendant d’etre confondu par votre informateur, je dément formellement votre information et rappelle que je ne suis pas de cette espèce. Du reste, je n’ai jamais rencontre le sieur Djiddi et mon éducation ne m’a jamais poussé à manger de ce pain. Ceux qui me connaissent savent le prix que j’attache à la confraternité qui est aujourd’hui sérieusement mis à mal.

    Je vous saurai gré de publier cette réaction pour la gouverne de vos lecteurs.

    Cordialement

    Commentaire par Madjiasra Nako le 3 avril 2017 à 14 h 17 min