17/04/2017: #TCHAD #ANS & Collabos #Terrorisme d’État: Quand journalisme rime avec agent de renseignements Suite à une demande pressante de nos lecteurs, la rédaction de votre site internet a décidé de mener une petite enquête sur cette affaire de supposée collusion de certains journalistes avec les agents de l’ANS, l’agence nationale de sécurité, la police politique du régime sanguinaire de Déby.

En effet, la mise ne place de cette structure qui a pour mission de traquer les voix discordantes du régime, l’ANS est devenu un véritable instrument de répression au sens propre du terme. Elle traque sans ménagement avec le concours de certains journalistes véreux, tous ceux que le régime trouve gênants. Les exemples sont légions:

l’arrestation il y a quelques semaines de Mr Daniel NGadjadoum (opposant au régime Déby) et dernièrement de celle de Dingamnayal Nely Versinis, Président du Collectif tchadien contre la Vie chère, ce n’est pas tout. L’ANS continue de traquer Djikoldingam Maoundoe Decladore, Porte-parole du collectif « ça doit changer » et signataires de la plateforme MECI, Mouvement pour l’éveil citoyen alerte Mahamat Nour Ibedou de la CTDDH. Samedi dernier, le rapporteur national francophone du Mouvement Iyina, Bertrand Sollo Ngandjei a lui aussi été pris dans la nasse des agents de l’ANS. Semble t-il avec la complicité active d’un journaliste, en l’occurrence le DP du journal “La Suggestion”, Abbé Abel. Comme par hasard, Bertrand Sollo Ngandjei avait un rendez-vous d’interview avec Abbé Abel. Et c’est arrivé sur les lieux dudit rendez-vous qu’il s’est fait cueillir par les agents de l’ANS. Trouble coïncidence. Ce n’est pas tout. Selon nos sources, de nombreux journalistes rendent visite nuitamment à certains hommes politiques, issus du pouvoir, dans l’optique de dénigrer les opposants et autres leaders de la société civile. En contrepartie, ils perçoivent des sonnantes et des trébuchantes.

Il y a deux semaines, un Directeur de Publication très en vue à N’Djamena aurait reçu la coquette somme de 2,5 millions de FCFA de mains de Daoussa Déby. But recherché, s’attaquer à un ponte du régime avec qui le courant ne passe pas avec Daoussa. Deux autres hommes d’affaires ont eux aussi subi les tirs croisés de ce canard. La rédaction est en train de poursuivre ses investigations, en vue de publier la liste complète des journalistes qui émargent à l’ANS. En attendant, voici quelques noms que nos antennes à N’Djamena citent régulièrement. Il s’agit notamment de:

  • André Kodmadjingar, dit, Abba André, de Fm Liberté, et correspondant VOA Afrique à N’Djamena. –Avenir de La Tchiré, DP du journal « Abba Garde » Ben Morazi, journaliste arabophone à FM Liberté. –Abbé Abel, DP du journal “Suggestion”. –Bruce Djim Adjim Ouaye “DP Le potentiel”. –Mbayrabé Stephan Ouaye DP du journal “Haut-Parleur”.
  • La suite de la liste dans nos prochaines parutions. Nous reviendrons…

 

La Rédaction

4023 Vues

  • le passé nous rattrape toujours dans le present! ils se font saint et voila aujoudhui leur masque tombé. ils sont mis à nus. quelle honte!

    Commentaire par louagonbé le 17 avril 2017 à 12 h 46 min
  • J’aime avoir les informations en temps réel

    Commentaire par Mahamat Mallah Djarma le 17 avril 2017 à 12 h 56 min