De sources dignes de foi, le mouvement d’un groupe rebelle au sud de la Libye vers des positions qui jouxtent les frontières nord du Tchad, a poussé l’armée d’Idriss Déby d’être en alerte permanente à l’intérieur des frontières tchadiennes. Hormis le fait de déclarer le Tibesti zone militaire, les chefs militaires maltraitent la population locale, souvent accusée de mèche avec les rebelles. Depuis N’Djamena, nos sources indiquent la sortie de plusieurs convois vers le nord. Mardi et mercredi dernier étaient des journées denses en mouvement. Plus de 200 véhicules avec intendance auraient pris la direction du Tibesti… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1901 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article