Communiqué 003/PDTF/01/2019

Le 12 décembre 2018 , nous avons tous suivis la vidéo montrant Oumar Hissein soupçonné d’avoir volé chez le colonel Senoussi Ahmat Ochi , le colonel , ses cousins et un de neveux d’Idriss Deby , un certain Mahamat Youssouf Boy ont Sauvagement torturé ce dernier. Les vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux montrent à suffisance ce calvaire , qu’a enduré Oumar et qui a succombé suite à cette atroce torture , laissant derrière lui deux orphelins et une veuve enceinte. N’avait -il pas droit à la présomption d’innocence ?

Non , au pays de Deby ses proches tuent et payent le dia. 

Nous nous rappelons, le cas de Zouhoura , de ceux de Ngueli , mais aussi ceux des prisonniers en transfèrement au bagne de koro toro .

Face à cette série d’assassinats , les patriotes de la diaspora , invitent tous les compatriotes de France de sortir massivement le samedi 19 janvier 2019 à la place de la république de 14h à 18h. Pour protester contre l’assassinat de Oumar Hissein et exiger que justice soit faite .

 

Fait à Paris , le 14 janvier 2019
Le conseil des patriotes de la diaspora.

1487 Vues

  • Sourame Abakar
    Nous devrons ensemble condamner tout genre de torture mais soyons réalistes.
    Le monde a vu les images de Ahmat Senoussi Wochi à la télévision traité comme le tortionnaire. Cette affaire est traitée de manière très erronée car en réalité Ahmat Senoussi est tout simplement dans la logique de sauver le défunt. D’abord j’écris très difficilement à cause du risque de heurter la sensibilité des parents du défunt.
    Toutes fois le problème a comme cause le vol de la maison du petit frère de Ahmat Senoussi par 3 voleurs. Les gamins que vous voyez dans la vidéo étaient autour du lieu lorsque quelqu’un a crié VOLEUR. En ce moment il était vers 11 h et Ahmat Senoussi était au travail. Les gamins ont rattrapé le défunt Oumar Hissein et les deux autres ont fui. Un groupe de gamin et des passants ont torturé certes le voleur mais en absence de Ahmat. L’orque Ahmat a appris l’information, il est venu constaté les dégâts et immédiatement il a détaché le défunt pour le conduire dans un camp de GMIP où le défunt a passé 2 nuits. Ensuite, un responsable de GMIP a appelé Ahmat pour lui signifier que le défunt est malade et il est prié de l’emener à l’hôpital, chose que Ahamat a fait par erreur car il ne devrait même pas le récupérer avant d’appeler le procureur. Après l’avoir fait des soins, Ahmat appela les parents du défunt qui refusent de recevoir leur fils arguant qu’il est rejeté de la famille.. Enfin, le défunt a demandé à ce qu’il le dépose à Dembé chez ses amis et Ahmat l’a fait. 3 jours après le défunt à succombé des blessures de la torture et Ahmat a été interpellé par le PSIG. Par ces faits, l’affaire a touché tous les Tchadiens qui croyaient aux versions fantaisistes des vendeurs de mensonge. L’affaire est celle d’un voleur pris en flagrant délit et malmené par la rue. Il n’y a rien de Zaghawa, ni Gorane. Celui qui cherche des pous là où il n’y a pas perd son temps. Le seul tord de Ahmat est qu’il victime de vol. Ahmat est un paisible tchadien qui est reconnu pour sa droiture.
    Ceux qui convoquent la grève pour cette affaire sont peut être mal intentionnés.

    Commentaire par Sourame Abakar le 17 janvier 2019 à 8 h 25 min