Selon des sources bien informées, les hélicoptères d’Idriss Déby auraient été sabotés tôt ce matin. Du sable aurait été versé dans les réservoirs pour les empêcher de décoller.

Selon la même source, dans la journée de dimanche, le nouveau chef d’état-major de l’armée de terre (CEMAT) Tahir Erda aurait fait un déplacement sur Faya-Largeau avant de revenir par avion à Ounianga Kebir. Ordre a été donné à tous les groupements militaires postés au nord du pays pendant l’insurrection de Miski, de faire mouvement vers les zones Est du pays. Une des missions est de défendre la ville d’Amdjaress qui serait sur le point de mire de l’opposition armée, et de stopper toute entrée de colonne hostile.

Tchadanthropus-tribune

2243 Vues

  • À TOUS LES RESPONSABLES MILITAIRES ET SOLDATS
    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE EN POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA, DE LA GRANDE ET FIÈRE NATION TCHADIENNE, DONNE ORDRE ET INSTRUCTIONS MILITAIRES aux Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang qui ont la responsabilité des différentes Directions et les Services … à tous les valeureux et héroïques Soldats Tchadiens de se mettre immédiatement à la disposition du Peuple tchadien en se démarquant, sans aucune hésitation, de la mafia institutionnalisée au pouvoir au Tchad pour ainsi mettre fin sans aucun combat entre vous Soldats frères d’armes, mains dans les mains de vos frères d’armes déjà en Dissidence Militaire et en Resistance active, à la souffrance indescriptible du Grand Peuple tchadien en renversant la criminelle dictature au pouvoir à N’djamena règne illégalement et illégitimement sans alternance politique au Tchad.

    Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang, l’heure est plus que grave, que chaque Soldats prenne avec grand courage sa responsabilité en entrant en action salvatrice collectivement et en rangs serrés sans espace. Le peuple tchadien qui vous rend hommage mérité, attend de vous Soldats pour sa vraie et rapide libération. Vous êtes au service de la justice et l’équité et de la Nation tchadienne, par conséquent il ne faut plus servir et ne plus obéir aux ordres et instructions venant de la hiérarchie mise en place la l’injuste et l’inqualifiable mafia institutionnalisée au pouvoir à N’djamena.

    L’ultime objectif de toutes Forces en Dissidence Militaire et en Résistance active contre la mafia institutionnalisée au pouvoir est de libérer le Peuple tchadien, pacifier le territoire nationale, restaurer la stabilité, la sécurité et la paix durables.

    Enfin de mettre en place des Institutions fortes, d’assurer /rassurer les partenaires bilatéraux et multilatéraux du notre Grand Pays le Tchad et mettre en place la vraie démocratie pour qu’enfin le pouvoir appartienne au Peuple tchadien et de l’exercer avec alternance démocratique et amorcer le progrès du Tchad par une mobilisation sans précédente des ressources humaines et naturelles.

    Cette mafia institutionnalisée confisque le pouvoir par la force brute depuis presque trois décennies au détriment du Peuple Tchadien.

    Il est clairement établit qu’aucune alternance politique n’est possible avec le criminel régime au pouvoir à Ndjamena.

    Que les partenaires du Grand Tchad, du Grand, fiable et béni Peuple tchadien soient rassurés, les conséquences de la désintégration du régime de Ndjamena ne seraient que salutaires pour tous les Peuples ; et que les Peuples amis du Peuple Tchadien soutiennent ce Peuple victime.

    Vivement pour un Tchad stable, juste, équitable, en sécurité, en paix et en prospérité durables.

    À toutes les Forces vives ;
    À toutes les Unités, Soldats du Salut salvateur aux pas !
    Vive l’institution Militaire Tchadienne
    Vive la Nation Tchadienne

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 0 h 45 min
  • Solennelle adresse au Président de la République française

    Par la présente adresse, nous Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang en Dissidence Militaire, contre le régime de la terreur qui se maintient au pouvoir par la force brute mortifère sans aucune possibilité d’alternance politique, demandons solennellement au président français, Président élu du Peuple français de ne plus soutenir le régime au pouvoir usurpé au Tchad, qui n’est comme vous le savez autre qu’une mafia institutionnalisée qui confisque le pouvoir par la force brute depuis presque trois décennies au détriment du Grand, Fiable et Très Patient Peuple Tchadien.

    Le Peuple tchadien, digne de fiabilité s’est sacrifié pour la libération de la France en vies humaines et par l’apport de son bétail pour la nourriture. Les héroïques Soldats fils du Peuple Tchadien sont jusqu’à ce jour en tant partenaires diables « épaule contre épaule » des Soldats français. Cette France n’est pas censée soutenir et protéger le tyrannique régime à vie qui s’impose au Peuple Tchadien. La France, Vous Président élu par votre Peuple et l’Exécutif vous êtes informés mieux que quiconque de la situation globale du Tchad notamment de la gestion calamiteuse, en particulier de la souffrance indescriptible du Peuple Tchadien et de la main mise sur toute la richesse du Tchad pendant presque trois décennies.

    Monsieur le Président élu par le Peuple français, le Peuple Tchadien aspire aux mêmes droits et devoirs que le Peuple français. Cependant, il est clairement établit qu’aucune alternance politique n’est possible avec le dictatorial régime au Tchad qui bénéficie de soutien multiformes de la France.

    L’ultime objectif de toutes les Forces contre le régime mortifère usurpateur du pouvoir est de libérer le Peuple tchadien, pacifier le territoire nationale, restaurer la stabilité, la sécurité et la paix durables.

    Enfin de mettre en place des Institutions fortes, d’assurer /rassurer les partenaires bilatéraux et multilatéraux du notre Grand Pays le Tchad et mettre en place la vraie démocratie pour qu’enfin le pouvoir appartienne au Peuple tchadien et de l’exercer avec alternance démocratique et amorcer le progrès du Tchad par une mobilisation sans précédente des ressources humaines et naturelles.

    Que les tous les partenaires et en particulier la France, du Grand Tchad, du Grand, Fiable, et Très Patient Peuple tchadien, soient rassurés.

    Les conséquences de la désintégration du criminel régime de Ndjamena ne seraient que salutaires pour tous les Peuples partenaires du Peuple Tchadien, singulièrement le Peuple français.

    Vivement pour un Tchad stable, juste, équitable, en sécurité, en paix et en prospérité durables.

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 1 h 42 min
  • Lire «en tant que partenaires fiables»

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 4 h 58 min