Dans un communiqué rendu public ce matin, la République centrafricaine annonce rejeter la demande d’un groupe armé tchadien voulant installer sa base arrière sur son territoire.

 

Par une correspondance adressée aux autorités centrafricaines, un groupe armé tchadien dénommé Rassemblement populaire pour la justice et l’égalité au Tchad (RPJET) a demandé à installer sa base arrière en République centrafricaine (RCA) à la frontière sud du Tchad. Une requête que Bangui dit avoir rejeté et condamné avec la dernière énergie.

 

« Il ne peut accepter que le territoire centrafricain serve de base arrière à tout groupe, coalition de groupe armé ou toute initiative de déstabilisation d’un pays voisin », a indiqué le communiqué de la diplomatie centrafricaine.

 

Par ailleurs, le gouvernement centrafricain dit condamner avec la dernière énergie cette « nouvelle provocation » et rassure le gouvernement tchadien ainsi que la communauté internationale de sa détermination à œuvrer avec ses pays voisins pour mettre fin à la criminalité transfrontalière sur son territoire, a précisé le document.

 

Depuis quelques jours, des informations circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’un déploiement des militaires tchadiens à la frontière centrafricaine. Des informations qui n’ont pas été confirmées encore par les autorités de transition.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2392 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire