Il a été, il a été déchu, et il a été réhabilité après une séparation sanglante entre Idriss Déby et Mahamat Nour Abdelkerim.

L’ex-rebelle et responsable politico-militaire des FUC avait rallié le régime d’Idriss Déby grâce à l’ex-guide libyen Kadhafi. Après quelques moments et le désamour établi, Mahamat Nour Abdelkerim avait pris la tangente pour se réfugier dans une ambassade avant de prendre le chemin de l’exil. Le régime tchadien l’a déchu de son grade dans l’armée.

Plusieurs années plus tard, une médiation intermédiaire le redirige encore vers Idriss Déby qui le nomme conseiller auprès de lui. Ce rapprochement auprès de Déby lui permet de regagner ses galons, loin des idéaux premiers qui furent ses principes, à savoir les droits de l’homme et la bonne gouvernance.

Il a choisi aujourd’hui de servir un régime qu’il a combattu dans tous les sens. Quand la bouche est fermée, les avantages s’expriment ainsi.

Au terme du Décret N° 1685/PR/MDPRCAAVG/2020 du 07 aout 2020, Le Général de Corps d’Armée MAHAMAT NOUR ABDELKERIM ID : 93 873 271 précédemment radié du contrôle des effectifs de l’Armée, est réhabilité.

Tchadanthropus-tribune

1260 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article