Que craint le pouvoir dictatorial d’Idriss Déby Itno ?

Selon nos sources, plusieurs cadres militaires opérant à l’est et nord-est du Tchad devraient être relevés de leur poste. Le régime d’Idriss Déby devrait remplacer ces officiers jugés de connivence avec une entité insurrectionnelle qui se prépare en conséquence pour attaquer les positions de l’armée de Déby.

Les renseignements de Barkhane auraient capté des flux d’informations qui attesteraient des contacts téléphoniques entre des opposants, des activistes et un cercle des officiers au sein de la DGSSIE et des commandants de postes opérationnels allant dans ce sens.

La nomination dernièrement du fameux général Tahir Erda obéit à cette stratégie, car depuis cette trouvaille, les services de la DGRM (direction générale des renseignements militaires) seraient au 1er plan de recoupe d’information au sein de certaines communautés.

C’est pourquoi selon nos informations, un décret de réaménagement des officiers de l’armée en poste dans les zones citées ci-haut.

Les mois à venir édifieront les Tchadiens à l’approche des élections présidentielles et législatives.

Tchadanthropus-tribune

1039 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire