Bataille de Titans pour le poste de Directeur Général de l’Asecna en Afrique Centale : Erreur de casting au tchad.

(Même si par devoir de patriotisme il fallait être solidaire avec un compatriote tchadien, le devoir de franchise et d’honnêteté exige que le candidat présenté requière tous les attributs et l’expérience du domaine. Awaré Neissa a été sacrifié par le Tchad. Si notre pays voulait concourir à ce poste, il y a sans doute des cadres dont le profil est exact avec le poste concouru. Hélas, voilà un des aspects du communautarisme quand la république est sacrifiée). Tchadanthropus-tribune

Alors que les candidatures sont closes depuis le 30 juin 2020 et que les dossiers sont maintenant parvenus aux États membres de l’ASECNA, les diplomaties des pays présentant des candidats se déploient. Cinq pays sont candidats avec chacun son champion : 

  1.    Niger : avec Mohamed MOUSSA, actuel Directeur général de l’Agence depuis quatre (4) ans
  2.    Tchad : avec Mahamat Awaré NEISSA
  3.    Centrafrique : avec Théodore JOUSSO
  4.    Mauritanie : avec Hassena Ould Ely
  5.    Cameroun : avec ZOA ETOUNDI

Si en Afrique de l’Ouest le Nigérien est seul candidat à sa succession, tel n’est pas le cas en Afrique centrale où la bataille de titans est déjà engagée entre le candidat favori de la Centrafrique, très fortement soutenu par le président Touadera et celui du Tchad.

Tout laisse croire que Théodore JOUSSO l’emportera haut la main contre le Tchadien. Les atouts de JOUSSO sont nombreux et incomparables avec ceux de Mahamat Awaré NEISSA. 

Avantages de JOUSSO Théodore :

(1)   Diplôme d’Ingénieur des Bases aériennes obtenu en France ; (2) Ministre conseiller spécial du Président Bozizé ; (3) Ministre de l’Aviation civile et des Infrastructures pendant six (6) ans (4) Ancien Directeur technique de l’ASECNA ; (5) Ancien Directeur de Cabinet du Directeur général de l’ASECNA ; (6) Orfèvre en matière de transport aérien en Afrique Centrale.

Avantages de Mahamat Awaré NEISSA :

(1)   Fortement soutenu par le président Idriss DEBY ; (2) Diplôme d’Ingénieur d’Études et d’Exploitation de l’Aviation civile (Académie de St-Petersburg) ; (3) Ancien directeur général de l’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (ANSICE) ; (4) Ancien inspecteur des services au ministère de l’aviation du Tchad.

Mahamat Awaré NEISSA est au chômage depuis son éjection par décret présidentiel de son poste de directeur général de l’ANSICE en mars 2020. Il serait très intéressant de savoir les raisons de cette éjection.

Les choses semblent déjà pliées pour le candidat tchadien, car à l’analyse profonde de son dossier, il ne répond pas aux conditions pour briguer le poste les carottes sont donc cuites pour lui.

Quant au candidat de dernière minute du Cameroun, nul ne semble s’occuper de son cas.

 Mbolo

https://www.seneweb.com/news/Societe/bataille-de-titans-pour-le-poste-de-dire_n_323749.html

Tchadanthropus-tribune avec Seneweb

608 Vues

  • profil ou compétences, où subsiste le doute ? je peux croire au profil peu étoffé du candidat tchadien face à ses concurrents. Quant à ses compétences bien malin qui saura les juger avant qu’il ne soit aux affaires. Ce n’est pas objectif de traiter quelqu’un d’incompétent sans l’avoir vu à l’oeuvre. N’est ce pas qu’on ne connait le maçon q’au pays du mur.

    Commentaire par hissene sidi le 21 juillet 2020 à 18 h 36 min
  • je veux dire au “pied du mur”

    Commentaire par hissene sidi le 21 juillet 2020 à 19 h 15 min