Le maire de la commune du 4ème arrondissement, Haroun Ramat a fait un point de presse ce 16 mai 2023. L’objectif est de mettre en garde la population et d’instruire l’équipe de contrôle des caniveaux sur les principes à suivre.

La sortie médiatique du maire du 4ème arrondissement est axée sur les drainages des eaux usées des caniveaux et des toilettes dans la ville de N’Djaména, à l’approche de la saison de pluie. Selon le maire Haroun Ramat, c’est une manière d’informer sur les actions fortes qu’entend mener la commune du 4ème arrondissement dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité. Une équipe de contrôle est mise en place pour débrancher les tuyaux drainant les eaux souillées des toilettes directement aux caniveaux.

 

« Les eaux contaminées sont les premiers vecteurs du paludisme qui est la cause principale de mortalité infantile et d’autres maladies hydriques. Les drames sont vécus au quotidien dans les hôpitaux par manque de mesures de salubrité. Toutes ces maladies peuvent être évité ou circoncis si, un minimum de règles d’hygiène est observé dans chaque ménage », a indiqué le maire Haroun Ramat.

 

Pour lui, les actions de telle envergure ne peuvent pas se prendre sans faire des mécontents au sein de la population. Pour cela, la mairie du 4ème arrondissement a procédé méthodiquement afin que, personne ne soit lésé. « Nous avons d’abord instruit tous les chefs de carré à mener une grande campagne de sensibilisation pour que chaque individu prenne conscience du danger de l’insalubrité par les eaux usées et de se mettre en ordre pour éviter les sanctions de l’équipe de contrôle », a clarifié le maire, Haroun Ramat.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam post 

2184 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire