M. SADICK Souleymane jeune âgé d’environ 32 ans d’ethnie Tama, venu dans la capitale comme tous les jeunes de son ethnie fuyant l’humiliation et l’insécurité , pour se débrouiller dans la capitale afin de mener une vie comme tout être humain, est assassiné par les princes de la republique qui l’accusent d’avoir volé une moto.

Le début de la fin de la vie de ce jeune homme commence ce jour, le 23 09 2012 Quand ses voisins de quartier l’ont accusé de vol d’une moto.

Enlevé et emmené de force dans la maison de ses assassins, transformé pour la circonstance en un centre de torture, le jeune est torturé par ses bourreaux jusqu’à la mort et transporté à la gendarmerie du sixième Arrondissement de la ville. Jusqu’à ce jour, deux de quinze assassins sont arrêtés et mis en prison mais les autres sont toujours en liberté et d’après certaine sources du quartier cette maison a servi des tels genre d’acte a peu prés trois fois.


Haroun Badawi Mahamat 
mailto:kasfaritfils@yahoo.fr

276 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article