Le commandant de groupement de la légion n° 14 de la gendarmerie nationale de la Tandjilé, Mahamat Abderrahmane Sebiro, a été assassiné par un jeune homme civil âgé d’environ 20 ans.
 
Le présumé assassin a utilisé un couteau pour mettre fin à la vie de l’officier. L’incident a eu lieu dans la chambre même de la victime au quartier 15 ans de Laï, lundi aux environs de 17 heures.
 
« Quand ils ont commencé avec leur dispute, j’étais couchée dans ma chambre. Ce sont les enfants qui sont allés me réveiller en me disant que ton locataire se dispute avec son ami. C’est ainsi que j’étais obligé de sortir pour faire appel aux hommes. Et le crime a eu lieu », explique la bailleresse.
 
Le présumé assassin est actuellement entre les mains de la justice de Laï.
 

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda info

601 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire