Le journal Eclairages met en lumière un scandale de détournement de 800 millions de FCFA. Le journal accuse le président de l’Assemblée nationale Haroun Kabadi d’avoir détourné 800 millions de nos francs sur son compte. Que fait l’inspection générale de l’État ? Que disent les députés de l’Assemblée nationale puisque le journal explique qu’il s’agit d’un rappel de 2 mois de salaires et indemnités des parlementaires. La source dite inattaquable est formelle. Haroun Kabadi récidive encore en détournant une somme de cette valeur et affirme que ledit cleptomane a viré cet argent sur son compte dans une banque de la place. D’après nos recoupements, les députés de l’Assemblée nationale n’avaient pas perçu le rappel des mois de septembre et octobre 2016 qui s’élèveraient à 180 millions de FCFA versé par le trésor public avec les rappels de février 2017. Cet argent serait logé dans une banque jusqu’à maintenant, pourquoi ? Kabadi joue à quoi ? Il faut rappeler que ledit Haroun Kabadi est un voleur de la République connu et reconnu. Son nom apparaitrait sur plusieurs malversations, dont les contrats faramineux accordés à des sociétés-écrans pour la maintenance, le nettoyage, l’entretien et le gardiennage foulant au pied les procédures en matière d’appel d’offres. Il était l’essence même des magouilles du fameux marché 205 du ministère de l’Éducation nationale pour lequel la justice l’avait condamné. La mauvaise gouvernance continuera à sévir dans notre pays tant que les mêmes hommes continueront à l’administrer… À suivre.

Tchadanthropus-tribune avec Eclairages

2990 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article