Le 1er ministre d’Idriss Déby a été déstabilisé par la convocation des députés à son endroit. Le simple fait de venir s’expliquer devant les députés, une séance retransmise en direct à la télé, lui pose un vrai problème. Depuis l’annonce de cette interpellation, le 1er ministre à user de toutes les relations pour faire pression sur certains députés pour atténuer la colère de certains d’entre eux. Le chef de groupe MPS à l’Assemblée Koloutou, le SG MPS Mahamat Zène Bada, et d’autres ténors de ce parti se sont mobilisés pour lui venir en aide. Mais contre toute attente, une fois de plus, Pahimi Padacké doit son sursis à Idriss Déby qui lui sauve la mise.

En effet, assurant l’intérim de son président en déplacement à Paris, le 1er ministre ne peut être interpelé. L’Assemblée nationale ne peut que rejeter la convocation à une date ultérieure.

Selon nos sources, Pahimi Padacké pressent mal cette convocation, car il pense qu’entre certains députés, beaucoup chercheraient sa peau, et que pendant cette interpellation ils devraient œuvrer pour le discréditer. L’absence d’Idriss Déby, et l’intérim qu’il assume lui sauve la mise, mais jusqu’à quand ?

Tchadanthropus-tribune.

2136 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article