De sources dignes de foi, l’actuel 1er ministre d’Idriss Déby va être interpelé par l’Assemblée nationale sur des sujets d’actualité et des thèmes en rapport avec la crise qui prévaut au Tchad. Cette initiative est lancée par le jeune député Rakhis Ahamat Saleh. Pahimi Padacké devrait répondre et surtout convaincre nos compatriotes qui ne croient plus à sa politique. Un chef de gouvernement qui n’est rien autre qu’un exécutant, une espèce de totem qui n’a aucune possibilité de pouvoir sortir les Tchadiens de leur galère. Face aux députés, il dira ce qu’il voudra, mais le peuple tchadien est las, une lassitude continue, car toutes les promesses faites n’ont jamais abouti. Comme plusieurs de ses prédécesseurs, à l’exception d’un Dadnadji qui a su hausser le ton et à qui l’on a montré la porte de sortie, celui-ci évacue les affaires courantes en attendant qu’on lui montre bientôt la porte de sortie. Selon nos informations, ce gouvernement subira bientôt un bistouri chirurgical. À défaut du ministère des Finances qui manque de direction, plusieurs aménagements seraient prévus avant la fin de l’année… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2741 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article