N’Djamena, le 22 février 2020

Lettre ouverte au Président de la République 

Son Excellence Idriss Deby ITNO

 Excellence, Monsieur le Président de la République,

Nous avons l’honneur de venir par la présente auprès de votre haute personnalité afin d’exposer les graves problèmes et les désordres qui mettaient en dérive notre sens du militantisme ainsi que la situation dolente dans laquelle se trouvait notre province de Barh El-ghazel, en votre personne de bienveillante, afin de la solution qui s’avère nécessaire à cet amalgame sans précédent.

Cependant, considérant bien de vos recommandations objectives, qui sont assorties des analyses juridiques et vos propositions instructives d’effets substitutifs des solutions adéquates, lesquelles nous ont permis de penser et qu’il nous est avéré combien de fois légitime, Excellence, Monsieur le Président, de choisir le devant de vos instances, éprises de justice, d’égalité en de tel cas d’espèce. Il nous est cependant urgent et opportun d’apporter à votre connaissance en la personne de votre personnalité qui est la plus haute autorité de L’État.

En outre, en se basant à votre personne imbue de transparence et d’esprit d’équité surtout vos engagements qualitatifs et quantitatifs dans les prises de décisions inébranlables même dans des univers incertains, celles-ci nous convoitent, Monsieur le Président. Fort de toutes ces qualités et de votre génie régulateur affilé des résolutions louables dans tous les différents conflits au Tchad et qui rayonnent finalement de nos jours au-delà même de nos frontières dans la résolution des conflits de tout genre.

En effet, cela nous amène à être de plus animés et déterminés en notre qualité des militants(es) de vous envisager de manière détaillée ce climat de désarroi général qui entérine injustement nos militants(es) de la base dans un grand désordre d’un dérapage qui infligeant en son sein un désespoir profond pour toute une jeunesse terriblement désœuvrée et pour toute une population amplement terrifiée et influencée, mais toujours vivant au Barh El-ghazel. Quelles explications peuvent-ils donner les différentes autorités de services publics de L’État qui sont au niveau des collectivités territoriales décentralisées à notre Grand Camarade le Président Idriss Deby Itno, père de la nation tchadienne ?

Celle-ci mérite d’ailleurs, une attention particulière pour qu’elle puisse devenir malléable et modulable vis-à-vis de notre système politique qui aspire toujours une situation de confiance militante à n’importe quelle couche sociale, parce que le Mouvement patriotique du Salut « est rassembleur et se veut la Grandeur » comme l’a toujours dit le Président fondateur. Alors cette situation contendante devrait cesser d’être un fond à gagner pour ces néophytes politiques à leur tête Djiddi Saleh Kedellaye et le General, Député et en même temps président du groupe parlementaire, Monsieur Ali Kolotou Tchaïmi dit « tout permis » et de « tout pouvoir l’être, de devenir et de faire ». Nous avons assez de ce marchandage sur le dos du MPS ! Ils doivent repentir publiquement que de jouer et amuser de leur ruse innocentée pour extrapoler la politique de la survie par le mensonge au sein de nos militants(es) sinon nous avons tant souffert pour cette manie de sacrifier l’irremplaçable au détriment de leur besoin simplement économique, social et politique.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Pour cette raison nous avions mieux pensé de faire outiller la masse militante, surtout les jeunes et les femmes à travers les différentes visions du Chef de L’État enfin d’apporter son atout et investissement non négligeable pour le développement du Tchad. C’est ce qui a motivé notre manifestation lors de leur meeting pour la présentation des nouveaux membres du (BPN) Bureau politique national. C’est pourquoi vous aviez mis toujours à l’apogée l’apport de la femme et de la jeunesse dans un ensemble prometteur d’innovation, de concrétisation et d’accompagner le Tchad dans sa marche vers la 4e République.   Mais si non, ces dérapages larmoyants et endeuillant risqueront de se tendre à nous chabaniser dans cette noble marche politique d’une part et s’objectera ultérieurement sur des collisions surprenantes et gravement incendiaires pour les échéances futures qui se pointent à l’horizon 2021.

En effet, ce climat illégalement légitimé et orchestré par la machination machiavélique d’un système de coloration coutumière de soi-disant « cadres » (lobbying) , organisé autour des vocables fils de chef de canton ou des Généraux (Député Ali Kolotou Tchaïmi, Conseiller Issa Ali Tahir) dont à sa tête le Conseiller-chef de canton, le Général Djiddi Saleh Kedellaye, qui dénature complètement de manière surannée et ancestrale, la politique des militants(es) de la base du Barh El-Ghazel par une connotation étroitement liée et apparente du Député, président du groupe parlementaire le Général Ali Kolotou Tchaïmi.

De même Excellences Monsieur le président,

Ceux-ci, en raison de leur appartenance cantonale, palabrant quotidiennement la noblesse dans un système politique de participation égalitaire, en termes de valeur et de considération de l’homme en tant qu’être humain, qui est une énoncée de valeur d’inviolabilité dans la partie préambulaire de notre Constitution et autrement reprise dans nos statuts de base de notre Grand Mouvement. Bien plus difficile que douloureux, l’automatisme orgueilleux du Général de Division, Député, Ali Kolotou Tchaïmi en ces différents titres, n’a jamais cessé de tremper expressément la politique du MPS dans une espèce de pacages formellement néantisée face une opposition finalement nombreuse aux risques de gêner aux échéances avenir.

Comme la jeunesse et la femme ont bien un père de la nation ; le père fondateur avait également des enfants. Voilà bien la renaissance en d’autres termes pour une Jeunesse qui « ose et qui a de l’audace ».

À suivre…

Mahamat Taher Souleyman Hassan.

Secrétaire chargé de la formation et de l’Encadrement des militants et Rapporteur pour le cadre de concertation et de réflexion de la femme et de la jeunesse du BEG.

Tchadanthropus-tribune

1597 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article