De source concordante, Youssoubo Choukou Tidjan, chef de canton de Mandjoura dans le nord Bahr El-Ghazel a été mis aux arrêts sur un malentendu.

Le malentendu découle de l’achat d’un véhicule procédé par ledit chef de canton à travers des intermédiaires qui lui ont proposé la vente d’un véhicule à un prix bas. Mais ce que les intermédiaires ne disent pas ce que ce véhicule appartenait aux éléments de FACT qui l’auraient abandonné. Avant de présenter le véhicule, les intermédiaires avaient dépecé le véhicule de tous ces apparents militaires.

Les autorités ont eu la puce à l’oreille et c’est de cette manière que le chef de canton a été interpelé. Dans l’élan de la convocation, le chef de canton a donné les noms des intermédiaires qui ont été aussi appréhendés à leur tour. Tout le monde est en garde à vue à Moussoro.

Le problème n’ayant pas encore été résolu, que Mahamat Saleh Brahim, le généralissime oncle du défunt Idriss Déby Itno, celui qui a la main mise générale sur la GNNT (garde nationale et nomades du Tchad) ordonnent de remplacer le chef de canton Youssoubo Choukou Tidjan par son cousin Saleh Haggar Tidjan.

La source évoque que bien avant l’incident du malentendu, Mahamat Saleh Brahim avait eu de sérieux griefs envers Youssoubo Choukou à qui il lui cherche des inimités.

Mahamat Saleh Brahim aurait déjà pris langue avec le gouverneur de la région Ramadan Erdoubou à cet effet.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

1172 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire