De quoi est constitué le pactole du MPS dans les coffres-forts de la BCC ? Personne ne peut le dire avec précision sauf les voleurs qui s’arrogent à ne rien laisser dans les caisses.

Ce qui surprend, ce que pourquoi c’est maintenant qu’on essaye de joindre la rédaction pour affirmer qu’il y a des sommes colossales qui ont disparu des caisses du MPS logées à la BCC ?

Depuis un certain temps, la rédaction est rompue aux dénonciations calomnieuses pour salir un responsable, et lui faire porter le chapeau.

Est-ce réellement que les comptes du MPS sont logés à la BCC ? Au niveau de la rédaction, personne ne peut l’affirmer, que ceux qui accusent la direction générale de la BCC nous amènent les preuves, ou qu’ils se taisent à jamais.

La rédaction ne peut porter le chapeau quand aucun document, aucune preuve n’est établie.

Se cacher derrière des écrits et dire que tel responsable a détourné une telle somme d’argent sur les comptes d’un parti politique ne justifie en rien ces écrits.

La rédaction reste ouverte à de vrais mobiles, des réalités établies, mais ne peut se laisser entraîner dans des règlements de comptes.

Il faut aider la presse en ligne à dire vrai pour le bien de tous, et dénoncer l’essentiel des faits illicites. C’est en dénonçant des faits réels qu’on peut aider à éclore la vérité, pas en les dénaturant.

On le sait très bien qu’à N’Djamena la guerre des lobbys bat son plein. Pour y exister, chacun tire la couverture vers lui ou ses partisans, mais au-delà des lobbys il y a les intérêts de toute une nation, d’un peuple meurtri qu’il faudrait aider.

Les sentiments d’égoïsme et de gloutonnerie politique et sociale doivent changer pour que chacun y retrouve sa place.

Pour ce qui concerne la BCC, nous attendons les preuves avant de prendre position, mais pas avant.

Tchadanthropus-tribune

2576 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire