L’article de notre correspondant à Zouar a fait beaucoup de bruits et a agité le lanterneau des voleurs N’Djamenois. Une campagne de propagande est menée afin de discréditer le travail de notre correspondant à Zouar : menaces, chantages et pressions. Il est sommé d’arrêter sur le champ son travail et de laisser les voleurs “manger” tranquillement. En vain. Nous allons continuer les investigations de plus belle. Les petits postes sur Facebook des folles en sursis, des griots professionnels, des chômeurs en mal d’ascension sociale ne nous dissuaderont pas. Jamais.

Il y a une dizaine de chantiers au Tibesti dont un seul appartenant au sieur Kadhafi Weddeye, pourquoi les investigations sur les autres ne dérangent pas ? Les habitants du Tibesti n’ont-ils pas le droit de demander des comptes à ceux qui détournent l’argent destiné à leur donner de l’eau potable, des écoles et des hôpitaux ? Ou certaines personnes sont-elles si “nobles” et “dignes” qu’ils aient des droits supérieurs à ceux de leurs “sujets” ? Est cela la république ? Est cela la démocratie ? Nous ne croyons pas à cette conception des choses.

Les temps où il faut se taire parce que l’argent du contribuable tchadien était détourné par la petite caste mafieuse de la région sont révolus. Nous recouperons nos sources et travaillons sur des documents internes à la Coordination qui a géré les 30 milliards. D’autres grosses révélations en préparation. Tout cela se fera graduellement.

Équipe investigation Toubou Média.

674 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article