Selon des informations émanant de l’île maudite de Mboma, les com- grades étaient de retour sur l’île, et ceci sur instruction de son chef, après 24 h de patrouille autour de l’île maudite.

Selon des informations très précises, les éléments des Boko haram sont encore sur l’île maudite. Cette invisibilité des Boko haram mettra la vie de nos vaillants com-grades en difficulté. Cela emmènera l’état-major à revoir son plan tactique. À l’école de guerre où a été formé le général Idriss Déby Itno en France, ils n’avaient pas enseigné des cours sur l’invisibilité d’un ennemi.

Ceci apportera à changer la donne et risque de retarder l’offensive sur la nébuleuse Boko haram. En attendant la convocation de l’état-major de Barkhane et du G5 Sahel pour faire le point sur l’invisibilité, Prions que, nos COM gardes auront des lunettes plus visibles, afin d’anéantir ces terroristes qui empêchent tous ce pays frère de vivre. Prions aussi pour nos frères, tués gratuitement par l’aviation française en février 2018 et que leurs corps déchiquetés, et éparpillés sur l’étendue de la région de Wadi-Fira, pour le bonheur des vautours. Il en reste encore, plus de 400 de nos frères qui avaient échappé au bombardement de l’armée française, qui sont prisonniers et croupissent toujours dans la geôle de Déby, d’où ils subissent des tortures dégradantes quotidiennement. Prions aussi que dieu épargne nos compatriotes de Coronavirus qui sévit présentement partout dans le monde et ceci en évitant de serrer la main à Boko haram surtout à ce qui sont sur la ligne de front.

Pauvres pays et pauvres de nous.

Doki Warou Mahamat

1135 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article