Quarante-quatre membres de Boko Haram qui avaient été faits prisonniers au cours de la récente opération lancée par le Tchad contre le groupe djihadiste ont été retrouvés morts dans leur cellule jeudi matin à Ndjamena, a annoncé samedi soir le procureur de la République de Ndjamena. « Jeudi matin, leurs geôliers nous ont annoncé que 44 prisonniers avaient été retrouvés morts dans leur cellule », a déclaré à la télévision nationale Youssouf Tom, procureur de la République qui s’est rendu sur place.

Ces prisonniers faisaient partie de « 58 éléments de Boko Haram qui avaient été faits prisonniers » au cours de la récente opération de l’armée contre le groupe djihadiste dans la zone du lac Tchad, a-t-il précisé.

Tchadanthropus-tribune avec RFI

1054 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article