Selon des sources dignes de foi, des affrontements assez violents  ont eu lieu à Ngouboua dans la province du Lac Tchad, entre l’armée de Déby et les éléments supposés de Boko Haram ce vendredi après-midi. 

L’indice qui a attiré l’attention de la population est cette présence de plusieurs blessés envoyés à l’hôpital moderne cet après-midi. De l’avis de ces mêmes blessés, l’armée de Déby déployées dans la zone serait tombé dans une embuscade, d’où le grand nombre des officiers blessés dont quelques morts. Parmi les morts on dénombre le commandant de la garde nationale et nomade du Tchad dans la zone, le colonel Ousmane Hamit ainsi que deux autres officiers. D’autres blessés de l’armée tchadienne seraient évacués à N’Djamena jusqu’en début de soirée.   

Selon une source qui requiert l’annonymat, des officiers de haut-rang seraient gravement blessés dans cette bataille alors que le ministre de la Sécurité Aba Ali Salah est aussi en mission de sécurité et d’administration civile da,s la région du lac-Tchad.

Tchadanthropus-tribune

2198 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article