Un smash dont vont se remémorer les habitants et ressortissants de Bol lors de la visite d’Idriss Déby dans leur contrée.
Selon une source bien introduite, avant l’arrivée d’Idriss Déby à Bol, les ressortissants de la région avaient dressé une liste des infrastructures qui manquaient à la région de Bol.
Tous les ressortissants du MPS de cette région ont devancé Idriss Déby sur place voulant comme à leur habitude lui réserver un accueil chaleureux, certain comme d’usage, quand ils ne peuvent avoir l’occasion d’avoir une audience à N’Djamena, se précipitent dans ces occasions pour faire leurs doléances.
Aussitôt les doléances régionales émises qu’Idriss Déby les reprend à la volée, ‘Vous voulez des infrastructures dans votre région ? Alors, cessez d’enrôler vos enfants dans Boko-Haram. Cessez d’être les informateurs de cette secte, cessez de détruire votre propre pays. Pour construire des infrastructures il faut la paix, pas de paix pas d’infrastructures’ conclut Idriss Déby devant un parterre ahuri.
Ceux qui militent au sein du MPS, natifs de la région, ont pour leur grade. Ils devront gérer cette humiliation puisque personne n’a pu piper un mot pour contredire ‘leur seigneur’.
Pourquoi ils ne peuvent pas lui dire qu’au-delà de Boko-Haram les responsables envoyés par l’État et qui se disent intouchables parce qu’ils sont du clan, briment la population sur place.
Pourquoi ils ne peuvent pas lui dire que ces soi-disant responsables prennent le cheptel élevage de la population, qu’ils leur confisquent leur terre, qu’ils les briment en leur portant des étiquettes, et que leurs enfants réagissent face à cette injustice en allant trouver n’importe quelle entité pour se venger ? Idriss Déby n’est pas Dieu, il suffit de le regarder et lui dire la vérité, même s’il ne veut pas l’entendre, même si c’est pour les siens il aime toujours prendre parti même s’il y a injustice.
La dignité n’a pas de prix.

Tchadanthropus-tribune

942 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire