En conflit depuis plus d’un an, les enfants de la province du Borkou ont décidé de fumer le calumet de la paix ce dimanche.

En présence du ministre de la Défense nationale, Mahamat Abali Salah et celui des Finances, Tahir Hamid Nguilin, les frères ennemis des départements d’Emi Koussi et du Borkou ont signé ce dimanche 15 mars 2020 le procès-verbal de réconciliation.

Cette décision importante prise ce dimanche, s’il faut le rappeler, résulte des instructions du chef de l’Etat Idriss Déby Itno qui a séjourné récemment dans la province. Il était question de ramener la paix à tout prix dans cette partie du Tchad. Présidant la cérémonie de réconciliation, le ministre de la Défense, Mahamat Abali Salah a indiqué que sans la paix, toute action en faveur du développement du Borkou sera vouée à l’échec. Il est pour lui de rappeler que le découpage administratif ne doit pas être un facteur de division. Car, selon lui, les fils du Borkou sont liés par le sang et l’histoire.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos.

495 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article