Le 1er couac de Mr Daoud Yaya actuel ministre délégué à la défense au nord du Tchad. Dans une communication ficelée par le régime MPS et la télévision tchadienne, Daoud Yaya s’adresse à une population qui ne pas présente en face de lui. Ses termes sont inappropriés, affirmant défendre la patrie alors que dans le cas présent il s’agit des hommes et femmes de la même patrie. Délogés, dégagés sont des termes forts quand on veut faire appel de collaboration à une population locale.

Dans une démarche pachydermique, le général d’opérettes affirme qu’il fait son annonce depuis Miski, mais de l’avis des observateurs qui connaissent la région l’endroit n’est pas Miski. Il serait dans le poste avancé de Wadi Door où se trouverait le majeur parti de l’armée tchadienne où supposer l’être.

Comment les communicants du régime ont laissé faire ça ? Il ne s’agit point de s’improviser communicant spontanément. Il faut mesurer la portée de chaque message à l’heure où le monde est devenu un village planétaire. Tout se sait à travers un cliché, un film, où l’environnement présent. Une communication bancale qui fausse et brade l’aspect silence du régime depuis le début des événements au nord. Dire vrai donne de la crédibilité, mais en instant complexe. La propagande est mieux quand il faut galvaniser une masse et l’amener à adhérer à un objectif.

Il faut cesser d’afficher toujours les carences, et souiller l’image d’un état avec les causeries de cabaret. Le charisme n’est pas donné à tout le monde, et heureusement il n’épouse jamais le mensonge.

28 ans d’existence, on n’apprend jamais. Il faut toujours reprendre toute chose. C’est pathétique.

Tchadanthropus-tribune

2421 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article