Selon des informations recoupées, il semble évident qu’il y a une concentration militaire non habituelle dans certaines régions de l’Est du Tchad.

De sources concordantes, depuis une semaine, l’État-major des armées de Déby aurait instruit certains officiers militaires du régime à faire mouvement avec leurs hommes et matériels vers les zones de Tiné, Bahaï et Insourou. Toujours selon des sources civiles à l’Est (Abéché et Biltine), ce qui est perçu comme l’aviation de Barkhane, donc de l’armée française, fait un survol quotidien et soutenu des frontières du Tchad avec le Soudan. Depuis la ville de Biltine, une source confirme des mouvements soutenus de l’armée tchadienne qui ne traverse pas l’intérieur de la ville, mais qui continue sa route vers les zones de l’Est sans forme de précision. Des blindés, et de l’escadron sont aperçus dans ces mouvements.

C’est qui est évident, plusieurs médias sur les réseaux sociaux repris par Tchadactuel-Facebook signalent la présence des forces de l’UFR à l’Est du pays sans aucune forme de précision. Nos confrères de Toubou média affirment que même les hélicoptères de l’armée de Déby sont entrés en action contre les forces de l’UFR qui se sont retranchée dans les montagnes de l’Erdi dans l’Ennedi.

De ce qui précède, il est clairement avéré que des bruits de bottes sont signalés à l’Est. Le mutisme observé jusqu’à présent par les belligérants dénote d’une communication de prudence et de stratégie.

Si réellement une opposition tchadienne affronte les forces d’Idriss Déby, tout corps étranger devrait rester hors contexte et laisser les Tchadiens régler leurs problèmes.

Les Tchadiens sont fatigués d’un régime qui les a oppressés pendant 28 ans, sans que rien ne puisse présager l’avenir. Ce qu’il faut rappeler que pendant des années, la France soutient le régime d’Idriss Déby selon ses intérêts, mais le peuple tchadien dans son ensemble vit dans la misère ! Le pays est devenu la chose d’une certaine gent arrimée autour de Déby, et qui le dépèce à loisir.

Vus de l’intérieur, la majorité des Tchadiens sont fatigués des diverses formes d’injustices. Il y a un régime qui sévit, utilisant les déboires des uns et des autres et qui s’enrichissent sur les biens de l’État impunément. Même au sein de l’armée dite de Déby, des voix s’élèvent dans l’anonymat pour que les choses changent. Plusieurs d’entre eux préfèreraient ne pas se battre militairement contre leurs frères tchadiens afin de donner une chance à l’alternance politique ou à un changement quelconque.

Ce qui devrait se passer à l’Est avec plusieurs sources de rumeurs est perçu par les uns et les autres comme salutaire puisqu’il n’y a aucune autre voie qui puisse changer la politique qu’impose Idriss Déby et son pré carré, qui malheureusement gère le Tchad selon ses humeurs et en le dépossédant de ses biens.

Ce qui est sûr, nous ne pourront être plus royaliste que le roi, tant que les organes authentiques de communication de l’UFR ne communiquent sur une quelconque hostilité. Tchadanthropus-tribune suivra pour ses lecteurs toutes les formes d’évolution sur ce sujet et informera sur la plausibilité des informations requises.

Les heures à venir seront pleines d’enseignements… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1343 Vues

  • À TOUS LES RESPONSABLES MILITAIRES ET SOLDATS

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE EN POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA, DE LA GRANDE ET FIÈRE NATION TCHADIENNE, DONNE ORDRE ET INSTRUCTIONS MILITAIRES aux Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang qui ont la responsabilité des différentes Directions et les Services … à tous les valeureux et héroïques Soldats Tchadiens de se mettre immédiatement à la disposition du Peuple tchadien en se démarquant, sans aucune hésitation, de la mafia institutionnalisée au pouvoir au Tchad pour ainsi mettre fin sans aucun combat entre vous Soldats frères d’armes, mains dans les mains de vos frères d’armes déjà en Dissidence Militaire et en Resistance active, à la souffrance indescriptible du Grand Peuple tchadien en renversant la criminelle dictature au pouvoir à N’djamena règne illégalement et illégitimement sans alternance politique au Tchad.

    Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang, l’heure est plus que grave, que chaque Soldats prenne avec grand courage sa responsabilité en entrant en action salvatrice collectivement et en rangs serrés sans espace. Le peuple tchadien qui vous rend hommage mérité, attend de vous Soldats pour sa vraie et rapide libération. Vous êtes au service de la justice et l’équité et de la Nation tchadienne, par conséquent il ne faut plus servir et ne plus obéir aux ordres et instructions venant de la hiérarchie mise en place la l’injuste et l’inqualifiable mafia institutionnalisée au pouvoir à N’djamena.

    L’ultime objectif de toutes Forces en Dissidence Militaire et en Résistance active contre la mafia institutionnalisée au pouvoir est de libérer le Peuple tchadien, pacifier le territoire nationale, restaurer la stabilité, la sécurité et la paix durables.

    Enfin de mettre en place des Institutions fortes, d’assurer /rassurer les partenaires bilatéraux et multilatéraux du notre Grand Pays le Tchad et mettre en place la vraie démocratie pour qu’enfin le pouvoir appartienne au Peuple tchadien et de l’exercer avec alternance démocratique et amorcer le progrès du Tchad par une mobilisation sans précédente des ressources humaines et naturelles.

    Cette mafia institutionnalisée confisque le pouvoir par la force brute depuis presque trois décennies au détriment du Peuple Tchadien.

    Il est clairement établit qu’aucune alternance politique n’est possible avec le criminel régime au pouvoir à Ndjamena.

    Que les partenaires du Grand Tchad, du Grand, fiable et béni Peuple tchadien soient rassurés, les conséquences de la désintégration du régime de Ndjamena ne seraient que salutaires pour tous les Peuples ; et que les Peuples amis du Peuple Tchadien soutiennent ce Peuple victime.

    Vivement pour un Tchad stable, juste, équitable, en sécurité, en paix et en prospérité durables.

    À toutes les Forces vives ;
    À toutes les Unités, Soldats du Salut salvateur aux pas !
    Vive l’institution Militaire Tchadienne
    Vive la Nation Tchadienne

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 0 h 54 min