De sources dignes de foi, un membre du cabinet présidentiel opérant sous la responsabilité du dircab Mahamat Hissein a été viré de son poste pour une accusation gratuite. La source qui informe la rédaction affirme avec stupéfaction que ceux qui connaissent Mr Assafo savent que cette personne ne se fit même pas à son ombre. 10 ans de service au cabinet, indique la source, pour être remercié sur une accusation calomnieuse. Mahamat Hissein, directeur du président de la République reproche à Assafo d’avoir ébruité l’information devant nommer son beau fils Saleh Bourma en remplacement de Mahamat Al mastour. Mais, Mahamat Hissein oublie-t-il que dès qu’un dossier sort de son bureau, il n’y a plus de secret ? La décision de nommer son beau fils a fait l’aller-retour vers le ministère SGG – combien de personnes ont eu le dossier entre les mains ? A-t-il eut la rigueur de faire une investigation de pointe avant de limoger Assafo ? Toutefois, Mahamat Hissein aurait appelé Assafo pour lui intimer de rendre le tablier en passant le service à son adjointe. Paraît-il que le sieur Mahamat Hissein aurait convaincu Idriss Déby de la “ faute “ de Assafo, sur cette base calomnieuse. Voilà, comme nous l’indiquions dans notre précédente publication, un cadre de la pointure de Mahamat Hissein est devenu cela – pire que le système moral qu’il a toujours combattu. Cet homme qui avait fait ses armes auprès des vrais cadres depuis Tombalbaye, Malloum, Habré et aujourd’hui Déby, fait à l’envers des principes qu’il a souvent rehaussés – la droiture, le travail et l’intégrité. À présent il rejoint les rangs du népotisme et de l’asservissement… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2042 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article