La suite des réunions des experts sécuritaires, le 2 octobre dernier en matinée, et des chefs d’Etats-Majors en après-midi, les deux ministres en charge de la défense, chefs de délégations, à savoir Joseph Béti Assomo, pour la partie camerounaise, et Daoud Yaya Brahim, pour la partie tchadienne, chacun accompagné de son Etat-major, ont eu une intense journée de travail, ce mardi 3 octobre au ministère de la Défense du Cameroun.

Il était question pour les deux parties d’examiner les propositions contenues dans le rapport de la réunion des chefs d’Etat- Majors, afin de produire un document conjoint, dont les conclusions seront soumises aux chefs d’Etat, respectivement de la République du Tchad et du Cameroun.

Après les déclarations préliminaires au cours desquelles les deux ministres ont réitéré les desiderata de leurs gouvernements respectifs, en matière de préservation de la sécurité dans la zone limitrophe communes, les participants se sont retirés dans la salle de conférence du ministère de la Défense, pour une séance de travail à huis clos.

Cette séance leur a permis de passer en revue, tous les défis sécuritaires communs dans la zone transfrontalière aux deux pays. A l’issu de ces assisses, un rapport clair de la situation, assorti de propositions de résolution sera fait à Mahamat Idriss Deby du Tchad et Paul Biya du Cameroun, qui en auront la primeur.

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwhida

847 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire