Dans le cadre de la leçon inaugurale que j’ai eu l’honneur de prononcer au cours de la dernière session de formation à Yaoundé du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE), le 3 avril 2019, il a été rappelé que les décisions publiques revêtent plusieurs formes et qu’elles peuvent être appréciées en fonction soit de l’impact (favorable ou défavorable) qu’elles pourraient avoir.

Se rapportant à la fois au domaine public (vie de la nation, organisation de l’Etat, restrictions/promotions des libertés, etc.), au domaine privé (législations favorables ou défavorables pour une entreprise, un groupe d’entreprise, une corporation : fiscalité, normes sociales et environnementale, conformité, nouvelles réglementations régissant certains secteurs d’activité, etc.) ou dans le cadre de mesures individuelles : évolution d’une carrière, promotion, rétrogradation, mutation, exclusion, etc., les décisions publiques sont porteuses de risques.

Sous l’influence des lobbyistes et d'”influenceurs” de tout acabit, surtout en Afrique, elles ne sont pas à cet effet exemptes d’erreurs de jugement, d’erreurs stratégiques, de bavures, être subjectives, constituer des actes de complaisance, de corruption, de concussion, favoriser le népotisme, les délits d’initié… 

Pour le décideur public, comme pour tout autre décideur, il se pose à cet effet une question essentielle : comment prendre la bonne décision ?

Nous avons à cet effet essayé de présenter 10 petites règles que nous jugeons essentielles à la survie de tout décideur public. Nous les partageons ici avec vous à l’effet de les compléter et de les enrichir éventuellement.

Règle n°1 : Une sollicitation formelle, toujours tu exigeras.

Règle n°2 : L’avis de tes collaborateurs, tu solliciteras

« Pour prendre une décision, il faut être un nombre impair de personnes, et trois c’est déjà trop. » Georges Clemenceau

Règle n°3 : Pour la plupart du temps, en langage codé tu t’exprimeras. Et, de la langue de bois, s’il le faut, tu abuseras.

Règle n°4 : Bouger tout en restant immobile : avec le temps, tu joueras

Règle n°5 : Les instructions de tes supérieurs, tu requerras

« L’Administration est une société anonyme à irresponsabilité illimitée. » Jean Amadou

Règle n°6 : De soutiens haut placés, tu devras bénéficier

Règle n°7 : Des décisions politiques, tu te méfieras

Règle n°8 : Des peaux de bananes, tu te prémuniras

« Tous les actes humains sont suspects, surtout ceux qui ne sont pas guidés par l’intérêt. » François de Larochefoucauld

Règle n°9 : L’intérêt général, toujours tu privilégieras

Règle n°10 : Sur les textes réglementaires, toujours tu t’appuieras

« Nul n’est censé ignorer la loi ».

Vos observations et commentaires sont les bienvenus.

Ngabo Seli MBOGO

Tchadanthropus-tribune

733 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article