L’arrondissement de Logone-Birni (département du Logone-et-Chari), dans la région de l’Extrême-Nord a été le théâtre d’un affrontement sanglant entre communautés. Selon une source locale, le bilan fait état d’une dizaine de morts.

Dans la soirée du mardi 10 août, un affrontement a éclaté entre différentes communautés dans le Canton d’El-Birké, arrondissement de Logone-Birni. De sources concordantes, ce sont des communautés Arabe Choa et Mousgoum qui se sont affrontées pendant des heures. Une source locale évoque six morts parmi les arabes Choas et trois dans les rangs des Mousgoum. Des blessés enregistrés dans les deux camps ont été pris en charge à l’hôpital du Logone-Birni.

En absence de communication officielle, on apprend qu’un litige foncier serait à base de ces affrontements. Malgré un calme précaire signalé, les affrontements intercommunautaires sont récurrents dans cette partie du pays.

Avant ces nouveaux affrontements, le dernier en date s’étaient produits dans la localité de Makari entre les Kotoko et les Arabes Choa. Deux morts et plusieurs blessés avaient été enregistrés. 

Tchadanthropus-tribune

366 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire