Le fils du président Paul Biya s’est rendu fin septembre à N’Djamena pour finaliser l’implantation de l’Afriland First Bank au Tchad. Le deuxième groupe bancaire du Cameroun cherche à étendre ses activités au sein des pays de la Cemac.

L’homme reste des plus discrets sur ses affaires. Pourtant, les 23 et 24 septembre, Franck Biya a été aperçu au Tchad, dans un cadre strictement privé. Le fils du président Paul Biya s’est rendu à N’Djamena pour y négocier l’implantation de la banque camerounaise Afriland First Bank. Il avait été précédé dans la capitale par son homme de confiance, Ghislain Nguewou, et par le directeur général de la banque multinationale, Célestin Guela Simo, fils adoptif du fondateur du groupe, Paul Fokam.

Franck Biya a été reçu par le directeur adjoint du cabinet civil de la présidence de la République, Abdelnasser Garboa, journaliste, qui a étudié au Cameroun à l’Université de Ngaoundéré, ainsi que par le ministre des finances, Tahir Hamid Nguilinégalement formé au Cameroun à l’Université catholique d’Afrique centrale de Yaoundé.

Afriland chef de file

Franck Biya a donné à ses interlocuteurs des garanties sur la participation de l’Afriland First Bank dans le cadre du troisième emprunt obligataire lancé par le Tchad, qui espère lever 100 milliards de francs CFA (plus de 150 millions d’euros) sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac). Deux semaines plus tard, Tahir Hamid Nguilin s’est à son tour rendu à Yaoundé pour signer le mandat d’arrangement de l’emprunt obligataire tchadien. Afriland se retrouve chef de file d’un consortium de sociétés, avec Beko Capital AdvisoryAFG Capital et CBT Bourse.

Après la cession de ses actifs en Guinée équatoriale en 2020, le deuxième groupe bancaire du Cameroun cherche de nouveaux débouchés au sein des pays de la Cemac. De premiers contacts ont également été pris avec Brazzaville ces derniers mois.

Des relations anciennes

Les liens entre Franck Biya et Afriland sont très anciens. Au-delà de sa relation avec Ghislain Nguewou, qui fait le pont entre lui et les milieux d’affaires, Franck Biya peut compter sur son amitié avec Alamine Ousmane Meyl’actuel ministre de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire et ancien directeur général d’Afriland (2003-2011).

Les apparitions publiques du fils du président demeurent exceptionnelles. La dernière en date remontait à juillet 2022, lors de la visite au Cameroun du président français, Emmanuel Macron (AI du 11/07/22)

Africa Intelligence.

610 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire