Une délégation ministérielle conduite par le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Dr Gali Ngohté Gatta, est allée à Yaoundé au Cameroun ce 19 juin 2023.

 

Dépêchée par le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO à l’effet de transmettre un message au Président camerounais, PAUL BIYA, la délégation a été reçue en audience au palais de l’unité en fin d’après-midi.

Les deux pays, liés par une proximité géographique, partagent une frontière commune longue de 1.094 km. Une proximité qui a fini par créer d’autres types de rapprochements.

Des liens mis à l’épreuve ces derniers mois, mais qui fort heureusement, se portent bien aaujourd’hui. Et ce, grâce aux échanges réguliers au sommet des deux Etats.

C’est justement pour donner plus de vitalité et de solidité à ces relations entre le Tchad et le Cameroun, que le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a dépêché cette délégation ministérielle auprès de son homologue de la République du Cameroun, PAUL BIYA .

Conduite par le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Dr Gali Ngohté Gatta, la délégation est porteuse d’un message de remerciement du Chef de l’Etat au Président PAUL BIYA  , pour le soutien qu’il a apporté au Tchad dans le processus transitoire de son pétrole.

A en croire le Chef de la délégation, le Président camerounais, a salué l’initiative du Chef de l’Etat d’envoyer un émissaire pour entretenir des discussions de haut niveau. Il a réaffirmé l’engagement du Cameroun à soutenir la stabilité et le développement du Tchad, tout en exprimant son souhait de renforcer davantage les relations bilatérales.

La rencontre entre les émissaires du Chef de l’Etat et le Président de la République du Cameroun marque un pas important dans la consolidation des relations entre les deux pays. Elle souligne surtout la volonté des deux dirigeants de travailler ensemble, partager des idées et trouver des solutions communes aux défis auxquels ils sont confrontés. La rencontre témoigne également de l’importance du dialogue diplomatique pour la résolution pacifique des différends et la promotion d’une coopération régionale agissante (source Présidence)

 

Le Tchadanthropus-tribune

1442 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire