Le conseiller à la Communication et au Médias du Premier ministre, porte-parole de la Primature, Martin Inoua Doulguet, mobilise la population de la sous-préfecture de Bologo, département de la Tandjilé-Ouest afin de l’inciter à voter le OUI, en faveur du projet de la Constitution soumis au référendum le 17 décembre prochain. Ce mercredi 13 décembre 2023, il a animé un meeting devant une foule des personnes réunie à cet effet.

Il était 12 heures 15 minutes, ce mercredi, le Conseiller à la Communication et aux Médias du Premier ministre et Porte-parole de la Primature, Martin Inoua Doulguet, accompagné d’une délégation, est accueilli avec faste mercredi à l’entrée de Kélo par la population du département de la Tandjilé Ouest.

Youyous et clameurs ont rythmé l’arrivée de la délégation conduite par Martin Inoua Doulguet, accueilli à sa descente par des autorités locales, les représentants de plusieurs partis politiques, membres de la coalition pour le OUI, les populations et en leur tête le Préfet du département de la Tandjilé Ouest, Doud Souleymane.

Le cortège qui a drainé une longue trajectoire de 30 km l’a accompagné dans la sous-préfecture de Bologo, située à une trentaine de kilomètres de Kelo, à la sortie sud. Là, il a animé un meeting au cours duquel il a expliqué le contenu du projet de la Constitution, soumis au référendum avant de demander aux siens de voter le OUI le 17 décembre prochain, au nom du Premier ministre, Chef du gouvernement d’union nationale.

Devant un parterre d’habitants sortis en ce midi, le Porte-parole de la Primature a expliqué les innovations importantes contenues dans le nouveau projet de Constitution et appelé toute la population de Bologo et celle de la Tandjilé Ouest en général à retirer leurs cartes d’électeurs afin de voter massivement OUI au référendum Constitutionnel le 17 décembre 2023.

‘’ Ne laissez pas les gens venir vous tromper. Votez OUI pour que la sous-préfecture de Bologo soit développée dans l’unité et la paix. Nous ne devons plus être en retard ! ‘’, exhorte Martin Inoua Doulguet. Ont répondu par un OUI les habitants des quatre cantons et de Kélo venus écouter le message.

Le Tchadanthropus-tribune

471 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire