La brigade criminelle Canadienne à Ottawa a entendu nos compatriotes Ahmat Bedei Toullomi et Dadi Allafouza après une plainte du gouvernement Tchadien. Il faut signaler qu’ils ont été les acteurs de l’occupation de l’ambassade du Tchad au Canada.

Selon nos informations, le régime de N’Djamena a engagé des détectives pour suivre nos deux compatriotes. Un acte illégal auquel ils répondront par une plainte devant les juridictions canadiennes

Contrairement à la France, les autorités à Ottawa viennent de les relâcher et rejeter les accusations absurdes du régime MPS. Nous suivons de près cette affaire et apportons notre soutien total à ces deux révolutionnaires.

Correspondance particulière du Canada

Tchadanthropus-tribune

1256 Vues

  • Bonjour et merci au gouvernement Canadien, d’avoir libérer nos deux chers frères Tchadien. De même nous demandons à la France de faire de même de libérer les opposant détenu pour leurs intérêts personnels.

    Commentaire par Abdias Mabagaye le 20 juin 2019 à 16 h 09 min
  • Bonjour, comme l’état tchadien est voyou c’est normal que les juges supposeraient irrecevable la plainte même si les auteurs sont aussi issu de la grande criminalité au Tchad.

    Commentaire par Gérard sauvage le 21 juin 2019 à 14 h 52 min