A Ndjamena, la pénurie  du carburant semble refaire surface. Ce lundi 27 novembre, des files indiennes interminables sont observées devant les stations-services de la capitale. Les usagers peinent à s’approvisionner.

‘’ J’ai passé plus d’une heure dans une station-service avant d’être servi.  Et Nous ne savons pas où se situe le réellement le  problème’’ nous confie une moto taximan.

Dans les rues au sud du Tchad, un litre d’essence passe du 500f à 1500f dans certain endroit. Les raisons de cette énième pénurie restent jusque-là non élucidé. Une grève des usagers propriétaires des engins à deux et quatre roues a été observée dans cette contrée du pays pour dénoncer la situation.

Le 06 Novembre dernier, la direction de la raffinerie de Djarmaya a déploré  l’entretien délibéré d’une pénurie de produits pétroliers par les détenteurs de stations de la capitale et des provinces.

Le Tchadanthropus-tribune

638 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire