Le gouvernement tchadien a revu en hausse le prix du carburant depuis le 13 février 2024. Cette décision est motivée par la même mesure prise au Cameroun voisin.

Les effets de la mesure gouvernementale ne sont pas encore très ressentis jusqu’à la matinée de ce jeudi. Les Tchadiens vont se heurter dans les heures où les jours qui suivent à de nouveaux prix impactant sur le budget de chaque consommateur.

Les raisons de cette augmentation ?

La décision du gouvernement camerounais d’augmenter le prix du carburant en début février pour faire face à l’inflation n’a pas tardé à avoir un impact sur le Tchad, pays avec lequel le Cameroun entretient des relations économiques très importantes.

Selon une source au ministère des Finances, cette hausse au niveau du Tchad est la conséquence directe de la hausse au niveau du Cameroun. Pour contrecarrer la contrebande, poursuit-elle, le gouvernement est obligé de prendre cette mesure.

 

« Le Tchad est obligé d’harmoniser le prix avec le Cameroun pour ne pas donner l’occasion aux contrebandiers d’emmener le carburant de l’autre coté et asphyxier les consommateurs », explique notre source.

 

Pour rappel, à compter du 14 février, les nouvelles tarifications qui seront désormais appliquées à la pompe sont fixées comme suit :

Essence : 730F CFA au lieu de 518F, soit une augmentation de 212F CFA.

Gasoil : 828F CFA au lieu de 700F, soit une hausse de 128F CFA.

Jet A1 : 580F au lieu de 550F CFA

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

953 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire