Communiqué de presse No : 0051/PP/CCMSR/19

Le Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République informe l’opinion nationale et internationale que l’aviation Française a de nouveau survolé nos positions la date du 10 mars aux environs de 10h00. En effet, en dépit de notre interpellation à demander à la France d’observer une neutralité absolue et éviter de s’ingérer dans le conflit Tchadien, cette dernière persiste et signe dans sa volonté à nuire à l’instauration d’une véritable démocratie au Tchad en apportant son soutien inconditionnel au régime de Ndjamena et ce, au mépris de la volonté du peuple Tchadien qui aspire de tout son vœu à une stabilité politique, sociale et économique. La désapprobation de la politique de deux poids deux mesures prônée par la France a été clamé haut fort par la majorité des Tchadiens et Tchadiennes issus de la Diaspora devant la haute représentation Française le jeudi 07 mars 2019 et accueilli l’assentiment de tous les représentants du peuple Français partageant les mêmes valeurs que nous.

Nous invitons une fois de plus la France à faire le choix du peuple Tchadien et le soutenir dans sa détermination de chercher à trouver une solution pacifique au différend qui mine notre pays le Tchad. La France peut proposer ses bons offices en invitant Deby de s’investir dans un dialogue inclusif sans conditions pour la pacification du Tchad. Faire la sourde oreille et persister à soutenir un régime dont les jours sont comptés est une lourde faute politique. Aussi, le Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République reste déterminé à défendre les idéaux pour lesquels nous nous sommes engagés pour protéger le peuple Tchadien. Toute tentative visant à compromettre notre marche vers la libération du Tchad sera combattue sans réserve.

Fait à Paris le 10 Mars 2019

Le Commissaire à la Communication, Porte-parole du mouvement

YOUSSOUF MAHAMAT Abakar

 

375 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article